1

[TEST] Extreme Exorcism

icone auteur news

Le 04/10/2015

 Extreme Exorcism est un jeu de plateforme-action développé par le studio indépendant Ripstone. Basé sur une volonté très explicite de revenir à du old school, sous tous les sens du terme, ce petit jeu à petit prix propose une expérience bien hardcore qui ne sera pas sans rappeler de bons souvenirs aux amateurs de gros pixels. De là à dire qu'il s'agit d'un indispensable pour cette catégorie de joueurs, il y a un pas que nous ne franchirons peut-être pas...

Hardcore jusqu'à la moelle


Ce que retiennent généralement les néophytes lorsqu'ils posent les mains sur des jeux d'un autre temps, c'est leur difficulté. En effet, alors que le reboot de Bionic Commando sorti sur Playstation 3 et Xbox 360 peut être bouclé de part en part avec une main dans le dos, l'opus original sur Nintendo Nes donnera nettement plus de fil à retordre, même à un habitué du jeu de plateforme. C'est un exemple parmi tant d'autres, mais il s'avère très représentatif du chemin qu'a emprunté le jeu vidéo au cours des années. Ne partons pas plus loin dans cette voie, et abordons plutôt le sujet Extreme Exorcism de plein fouet.

 

Puisque se voulant particulièrement old school, on l'attend donc évidemment du côté de sa difficulté. Et il faut avouer qu'elle ne lui fait pas défaut. En effet le titre se révèle très nerveux, peut-être même un peu trop, et il n'est pas rare de mourir bêtement. D'ailleurs arriver à en débloquer tous les niveaux ne sera pas mince affaire, loin de là. L'ennui, c'est que cette complexité est à la fois voulue, et involontaire. C'est à dire que les développeurs ont volontairement inclus une difficulté croissante et des ennemis de plus en plus nombreux, mais que le gameplay n'est pas exempt de défauts.

Si le jeu est très simple à prendre en main, puisque l'on n'aura que deux petites touches à utiliser en plus du joystick analogique ou de la croix de direction, les soucis dans la conception des mécanismes de jeu ne sont pas rares. On retiendra tout particulièrement les problèmes de hitbox, tantôt laissant le doute, tantôt carrément flagrants. Rien de pire que ce type de bugs pour vous énerver. Ainsi on ratera souvent nos tirs alors qu'il semble évident qu'ils sont dans le mille, mais aussi il nous arrivera parfois de mourir, tués par des pièges qui ne nous ont même pas touché.

Mais Extreme Exorcism se révèle surtout hardcore dans son concept, car il ne s'agit en effet pas seulement de réduire en bouillie une simple légion d'ennemis. Ces derniers ont quelque chose de bien particulier, dans la mesure où ils sont en réalité des fantômes reprenant trait pour trait nos mouvements passés dans l'arène. Ainsi il faudra à la fois esquiver leurs tirs, que nous avons nous même effectués lors des manches précédentes, mais aussi garder en tête que lors de la prochaine il faudra se battre en sus contre un nouveau fantôme qui suivra le parcours que nous suivons présentement.

Chaque niveau devient alors de plus en plus compliqué à mesure que l'on enchaîne les manches. Car si la première d'entre elles nous fera combattre un ennemi contrôlé par l'IA, et incapable de nous tuer, les suivantes incluront chaque fois des fantômes de nos parcours précédents. Le but étant de tuer celui portant la couronne dorée. Très vite les petites arènes, bien conçues cependant, deviennent de véritables champs de bataille terriblement fouillis, dans lesquels il faudra faire excessivement attention à nos pas.

Rétro s'il en est


Puisque clairement orienté old school, Extreme Exorcism propose des graphismes là encore très rétros. Ainsi le pixel est de la partie, avec des personnages tout de petits carrés vêtus, et des arènes là encore pas en reste. Tout le jeu n'est constitué que de pixels apparents, et ce n'est pas pour nous déplaire. Car en dépit d'un manque de renouvellement, et de quelques carences côté originalité, le titre rappelle de bons souvenirs, et se révèle plutôt joli.

En outre l'ensemble est très coloré, à la manière des jeux Nintendo Nes que l'on aimait tant, tout en incluant de très agréables effets de lumières et d'ombres qui subliment les environnements. On retiendra aussi les explosions de toutes parts, les balles et autres munitions qui fusent, et les pièges contenus dans les arènes qui, combinés, offrent un dynamisme graphique plaisant, quoique très vite relativement brouillon. On aura en effet souvent du mal à se repérer dans ce délure de couleurs et d'effets visuels.

Dommage que la musique n'ait pas suivi le même traitement. Si les morceaux utilisent des sonorités voulant donner une impression de jeu rétro, ils tombent malheureusement à plat. Enfin le plus triste n'est pas là, puisque ces mêmes morceaux ne sont qu'au nombre déplorable de... trois... deux pour les arènes, et un pour le menu principal. C'est de la moquerie pure et simple, dans la mesure où n'importe quel autre développeur aurait au moins pris la peine de réaliser un thème musical par monde différent, chacun d'entre eux comprenant cinq niveaux. Et il faut avouer qu'entendre tout le temps les trois mêmes musiques en jouant donne très sérieusement envie de supprimer le soft de sa console.

Pour finir


Le seul réel intérêt du jeu réside finalement dans la possibilité d'y jouer à plusieurs. Il sera en effet possible de connecter jusqu'à quatre manettes simultanément, ce qui aura pour effet de rendre les parties encore plus brouillonnes, mais aussi nettement plus amusantes. Car si toucher au jeu seul s'avère bien vite ennuyeux, à plusieurs il est possible de passer du bon temps. Du moins pas très longtemps, la durée de vie ne s'étalant que sur une à deux heures. Il faudra seulement ce temps-ci pour débloquer tous les niveaux, toutes les armes, et achever tous les défis, pourtant très complexes.

 

Des matchs à mort seront eux aussi disponibles pour les parties à plusieurs. Un mode qui occupera quelques dizaines de minutes tout au plus, puisque là encore assez vite ennuyeux, brouillon, mais surtout souffrant de ce très irritant problème de hitbox cité précédemment. On se retrouve donc avec une durée de vie qui, même en ayant plusieurs potes sous la main, ne dépasse pas les deux heures et demie... ça fait cher de l'heure quand on sait que le jeu est vendu aux alentours de 12 euros, un prix pourtant attractif sur le papier... 

  • JOUABILITÉ

    10

    Le gameplay ne manque pas de dynamisme, ce qui en soit est plutôt plaisant. Cependant il n'est pas en reste de défauts, entre autres de gros soucis de hit box et de précision dans les sauts. En outre, dommage que la version Wii U n'affiche rien sur le gamepad.

  • GRAPHISMES

    13

    Extreme Exorcism est tout plein de pixels et de couleurs, un mélange qui ne manquera pas de plaire aux amateurs d'univers rétro. D'autant que couplés aux sympathiques effets de lumières et d'ombres, le tout se révèle plutôt joli.

  • BANDE SON

    4

    Le titre ne dispose que de trois thèmes musicaux ultra répétitifs. Un pour le menu principal, deux pour le jeu en lui même. C'est beaucoup trop faible, surtout étant donné leur qualité très moyenne.

  • DURÉE DE VIE

    4

    Il ne faudra pas plus de deux heures pour faire le tour exhaustif de ce Extreme Exorcism. Et même en jouant à plusieurs, on n'aura pas très envie d'y revenir une fois tout le maigre contenu débloqué.

    • Points positifs

      • Le rétro, un thème dont on ne se lasse pas
      • Possibilité de jouer jusqu'à 4
      • Un concept plutôt sympa
    • Points négatifs

      • De trop nombreux bugs
      • Le gameplay parfois imprécis
      • Un contenu bien trop pauvre
      • Deux heures max de durée de vie
      • Seulement trois misérables musiques

    Conclusion

    En soi, Extreme Exorcism n'est pas un très mauvais jeu. On peut y prendre du plaisir, surtout à plusieurs. On pourra d'ailleurs y jouer jusqu'à quatre, ce qui est plutôt pas mal. Cependant, pourvu de multiples défauts et bugs, ainsi que d'un contenu très pauvre, le soft fait très vite regretter l'investissement, s'élevant pourtant à une petite douzaine d'euros. S'il rend certes très nostalgique, rien ne justifie la sortie du porte monnaie pour un titre autant dénué d'intérêt.

    7

  • Les avis du staff

    En complément de ce test, les autres membres du staff peuvent aussi vous donner leur avis sur le jeu

    Commentaires (1)

    Maktorius a écrit un commentaire le 05/10/2015 à 22:19

    C'est dommage, le concept partait bien mais pour ce genre de jeu faut un gameplay aux petits oignons sinon c'est le rage quit ^^

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire à ce test !

    Le test a reçu 3 FUN

    Vous n'avez pas encore funé le test !

    ConsoleFun vous donne la possibilité de funer vos articles favoris en cliquant sur le coeur ci-dessus. Participez à la vie communautaire du site et montrez votre intérêt pour notre actualité, pour toujours plus de fun !

    Galerie d'images

    Qui est notre testeur ?

    Testeur de jeux vidéo

    J'ai eu quasiment tout depuis la sortie de la nes, mais mes trois gros coups de coeur (accessoirement les consoles sur lesquelles j'ai le plus joué) sont la Game Boy Advance, la PSP et la Nintendo DS.

    "Baromètre du test"

    "autre sujet... "