2

[TEST] Gothic 3

icone auteur news

Le 17/06/2013

Ah lala… La série des Gothic. De mémoire d’homme, jamais de série de jeux vidéos n’a été tant controversée. Il faut savoir que le développeur des 3 premiers opus, Pirhana Bytes, s’est vu retirer les droits de la série par son éditeur, JoWoods. Pirhana Bytes s’est finalement retranché sur la série des Risen (de très bonne facture par ailleurs). Gothic 3, paru en 2006, est sans aucun dote le meilleur titre de la série, sur bien des aspects. Mais pourquoi donc? Réponse dans ce test.

Un scénario digne du Seigneur des Anneaux

Le principal point fort du jeu est incontestablement son scénario. Original, complexe, tous les ingrédients sont ici réunis pour faire un cocktail détonnant. Pour faire simple (et pour ne pas spoiler), les Orques habitant le grand Nord ont envahi le territoire des Hommes, Myrtana, menés par un sorcier nommé Xardas. Ce dernier a détruit la magie runique dont se servaient les Paladins, grands protecteurs du Royaume humain. Lorsque le héros (vous) entre en scène, il revient d’un bagne, et découvre avec stupéfaction la situation : les Orques gouvernent, les humains sont réduits à l’esclavage, et la capitale, Vengard, est protégée par un bouclier magique créé sur ordre du roi humain Rhobar II. Et encore, ce n’est que la cinématique d’intro. On comprend de suite que le scénario est très étoffé. Mieux que cela, il est immersif et change selon les actions du joueur. Vous pouvez soit prendre le camp des rebelles, soit trafiquer avec les Orques en tant que mercenaire. Vos actions auront ici un vrai impact sur le jeu. Par exemple, il y a des armures spécifiques aux factions : vous ne pourrez pas porter une armure orque si vous êtes rebelle, et vice versa.
Toutefois, on sent à travers les dialogues que le héros est en fin de compte assez détaché. Ce n'est pas forcément une mauvaise chose, car cela permet aux joueurs plutôt neutres (les joueurs suisses par exemple :-D ) de ne pas être obligés de choisir un camp.


De quoi s'amuser en perspective.

Un gameplay efficace

Gothic 3 est certainement un des jeux les plus complexes niveau gameplay. Comme tout RPG qui se respecte, on a un système d’évolution, mais particulier. En effet, pour avoir des atouts (permettant entre autres de débloquer les arbalètes, ou les haches lourdes orques), il faut monter de niveau afin d’avoir des points d’apprentissage, puis de voir un maître ou un autel divin… Et payer. C’est assez bizarre, mais on s’y fait. Pour tout dire, l’argent n’a jamais été aussi important dans un jeu que dans Gothic 3. Egalement, le menu de quêtes ne contient pas d’objectifs, seulement les dialogues que vous avez eu avec des PNJ en rapport avec la quête. Mais le jeu est doté de bien d’autres fonctionnalités, notamment un système de combat bien supérieur à d’autres RPG (The Elder Scrolls, notamment…) : coup lent, coup rapide, estoc, charge puissante, magie, arc et arbalète… Très complet donc. Une dernière chose : votre héros est lent au combat, il faudra faire preuve de tactique et d’anticipation. Il est assez difficile de s'y habituer durant les premières heures de jeu, surtout lorsque l'on sort de Skyrim (ou Oblivion).
Autre point : lorsque vous battez un adversaire, il n’est pas mort, seulement inconscient. C’est ensuite à vous de décider si vous l’achevez (avec les conséquences que cela pourra impliquer) ou vous l’épargnez, en lui dérobant son or. 
Niveau magie, c'est assez complexe. En effet, il existe 3 types de sorts, et chacun de ces types est verrouillé au départ. Il faudra donc... payer une fois de plus. Heureusement, le jeu propose une pléthore de quêtes ayant pour récompense une cagnotte. Niveau quêtes justement, le moins que l'on puisse dire, c'est que c'est varié. Allant de la collecte d'armes pour les rebelles à la purification d'artefacts divins, le joueur ne sera pas en reste. Petit détail très intelligent: beaucoup de quêtes ont des objectif en commun. Par exemple, imaginons que l'on doit chercher 3 faisceaux d'armes pour les rebelles. On se rend dans une ville pour les trouver, et là paf! un esclave vous dit qu'il prépare un soulèvement et a besoin de... 2 faisceaux d'armes. Seulement voilà, il y a seulement 3 faisceaux d'armes dans la région, un choix s'offre donc à vous. Ingénieux.


Des paysages agréables.

Des petits défauts qui gâchent le tableau :

Rien n’est parfait. Surtout Gothic 3. En effet, le jeu est assez mal optimisé et bouffe pas mal de ressources. A noter : une Enhanced Edition est parue récemment, avec des graphismes nettement améliorés, beaucoup de bugs en moins, en plus pour un prix modique (10 euros environ). Sur le coup, vous en aurez pour votre argent, mais prévoyez un ordinateur puissant si vous voulez jouer en Ultra. 
Par contre soyez prévenus : c’est un jeu pour les puristes. Extrêmement difficile. Si vous ne sauvegardez pas fréquemment et qu’un ennemi a décidé de vous achever, c’est la fin. Pas de respawn. Même les gamers les plus aguerris ont peiné sur ce jeu. Cela n’entache cependant en rien le plaisir qu’on a de jouer et l’émerveillement que l’on ressent en découvrant des paysages à couper le souffle.


Oh oh...

Des mécanismes inédits

Un aspect vraiment très spécial dans Gothic 3 est le système de confiance. Lorsque vous rentrez dans une ville pour la première fois, votre réputation est à 0. Il va donc falloir faire des petites quêtes et combattre dans l'arène de la ville afin de plaire aux orques. Une fois votre réputation au dessus de 70, vous pourrez parler au chef (qui vous confiera des quêtes plus difficiles avec un butin plus conséquent). Ce mécanisme, quoique très satisfaisant et réaliste, est très présent dans le jeu, si bien que cela entrave la liberté du joueur. Dommage.
Autre mécanisme inédit, c'est l'absence d'objectifs de quêtes. On a seulement la liste des dialogues ayant un rapport avec cette quête. Il est donc judicieux de ressortir le bon vieux calepin, et de noter tout ce qui est à portée. On peut aussi écrire différentes stratégies d'approche des donjons, par exemple, car ils sont très difficiles dans ce jeu.
Cela rappelle les anciens RPG, les vrais, du type dungeon master, ou Legend of Grimrock (plus récemment). 


Une belle forteresse.
 

Mr.Sleepy

  • JOUABILITÉ

    15

    Très bien faite, elle est cependant difficile à prendre en main et n'est pas du tout intuitive. Néanmoins, il faut tenir compte du fait que tous les coups se font à la souris, qui n'a que deux boutons...

  • GRAPHISMES

    17

    A la base, côté graphiques, il n'avait rien à envier avec Oblivion, son concurrent de l'époque. Avec l'Enhanced Edition, les graphismes ont  nettement évolué. Les paysages lointains sont très bien représentés, et le design est soigné même si on remarque quelques PNJ clônés. Les textures sont bien faites, aucun bémol, à part quelques petits soucis d'éclairages, finalement pas si dérengeants.

  • BANDE SON

    18

    Les thèmes musicaux sont de très bonne facture, et suffisent largement à nous entraîner dans le jeu, quoique donnant la migraine après 2 heures de jeu. Mention spéciale pour les dialogues, très réalistes et réussis. On retrouve des voix célèbres comme celle de Dumbledore ou Oncle Bens.

  • DURÉE DE VIE

    18

    Comptez environ 200 heures de jeu si vous voulez bien fouiller. Le replay value est énorme, malgré le fait qu’on ne puisse pas concevoir son héros soi-même : il est préconçu à l’avance.

  • SCÉNARIO

    19

    Presque parfait. Les aventures que vit notre héros sont tout à fait prenantes et on se laisse volontiers bercer par l’intrigue du jeu. A vous de décider si vous êtes pour, ou contre les orques. C’est franchement le meilleur scénario de RPG depuis plusieurs années. Bluffant.

    • Points positifs

      • scénario prenant
      • système de combat riche
      • dialogues parfaitement réussis
      • un bon jeu pour un célibataire endurci
    • Points négatifs

      • mal optimisé, il demande de la ressource
      • son extension, Forsaken Gods, est un fiasco. Très fortement déconseillé.

    Conclusion

    Gothic 3, on aime ou on n’aime pas. C’est un jeu pour les plus puristes d’entre vous. Mais on ne peut pas être indifférent. Les sensations que ce jeu nous propose sont si pures, si intenses qu’on joue pendant des heures, si bien qu’il faudrait penser à se nourrir, à se laver…

    18

  • Les avis du staff

    En complément de ce test, les autres membres du staff peuvent aussi vous donner leur avis sur le jeu

    Commentaires (2)

    Titiboy a écrit un commentaire le 18/06/2013 à 07:36

    1er test de monsier sleepy. Yeah merci :).

    SvainGame a écrit un commentaire le 18/06/2013 à 15:03

    Super test d'ailleurs =D

    Connectez-vous pour ajouter un commentaire à ce test !

    Le test a reçu 0 FUN

    Vous n'avez pas encore funé le test !

    ConsoleFun vous donne la possibilité de funer vos articles favoris en cliquant sur le coeur ci-dessus. Participez à la vie communautaire du site et montrez votre intérêt pour notre actualité, pour toujours plus de fun !

    Fiche du jeu

    Gothic 3

    Gothic 3

    Support : PC

    Editeur : JoWood

    Développeur : Piranha Bytes

    Genre :Jeu de rôle

    Multijoueur : Non

    Moyenne des joueurs : 17.00 / 20

    Moyenne de la presse : - / 20

    Galerie d'images

    Qui est notre testeur ?

    Testeur de jeux vidéo

    Geek pour la vie

    Qui est notre testeur ?

    Testeur ConsoleFun

    J'aime tester les jeux vido

    Ils possèdent ce jeu

    Connectez-vous pour ajouter ce jeu à votre collection !

    "Baromètre du test"