Console Fun - Consulter le sujet - The Heart of Dead Cells, un artbook analytique de haute vol&

The Heart of Dead Cells, un artbook analytique de haute vol&

Retrouvez régulièrement les différentes chroniques écrites du site
Maître Ninja
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 1144
Inscription : 19 Août 2011, 00:11
Localisation : Tour du Salut
Titre: Élu du mana / Modo

The Heart of Dead Cells, un artbook analytique de haute vol&

Message par Vesperia » 07 Mars 2019, 18:11

The Heart of Dead Cells constitue le premier ouvrage d'une nouvelle collection dans le catalogue de Third Editions. Si elle fonctionne sur les mêmes bases que les autres ouvrages analytiques de la maison d’édition, cette collection « The Heart of » se penche sur l’artbook, avec une approche pragmatique quant à ce type de produit : « L’artbook, on l’achète, on le regarde une fois, et ensuite il rejoint l’étagère et fait partie de la déco ». Ainsi, l’idée est d’injecter de l’éditorial dans un artbook, de façon à obtenir un livre qui soit à la fois beau à parcourir, et où l’on trouve matière à s’informer sur un jeu vidéo culte.



Tel un jeu vidéo, le livre existe en deux éditions : classique, et First Print, celle-ci étant exclusive au site de la maison d’édition. La First Print inclue les deux couvertures (elle est réversible), et une lithographie.



 



 



Une réalisation exemplaire



 



 



 



Livre en main, The Heart of Dead Cells n’a pas à rougir devant les autres livres estampillés Third Editions. Avec ses 200 pages en grand format, l’ouvrage se veut imposant et l’importance de l’imagerie impose une montée de gamme au niveau de la qualité du papier. L’ensemble est par ailleurs aussi agréable à lire qu’à prendre en main : le travail de maquette équilibre parfaitement l’éditorial avec les artworks –tous officiels- et le livre s’engloutit assez facilement. Il faudra plus ou moins deux heures de lecture pour tourner la dernière page, si vous parvenez à ne pas reluquer trop longtemps les magnifiques artworks.





Tous les artworks sont officiels, et certains constituent de magnifiques double-pages.



 



 



D’autre part, le récit mentionne de nombreuses sources, des plus connues telles qu’un article de Kotaku sur le fonctionnement du studio, à d’autres plus discrètes telles qu’un tableau Pinterest regroupant des photos d’endroits ayant servi de références dans le jeu, ou encore la musique ayant inspiré la bande son de Dead Cells. Articulé selon les trois piliers « Création – Univers – Décryptage » propres aux publications de Third Editions, il faut toutefois souligner que The Heart of Dead Cells est naturellement moins massif en termes d’éditorial que les ouvrages précédents.



 



Or, il n’en est pas moins consistant : ici, les artworks illustrent le propos, avec notamment une grosse partie explicative sur les procédés créatifs de tous les aspects graphiques du jeu de Motion Twin. De quoi faire découvrir ou redécouvrir Dead Cells, invitant le lecteur à savourer ces clés de compréhension et d’appréciation du jeu sur une nouvelle partie, où l’expérience de jeu se voudra alors plus complète. En cela, The Heart of Dead Cells est un livre à lire au moins une fois si vous jouez ou comptez jouer à cette pépite de la scène indépendante. Enfin, la présence d’une section « Fanarts » en fin d’ouvrage vient sublimer le propos du livre par sa seule présence : il s’agit du point d’orgue au lien singulier qu’entretient le studio avec sa communauté, tel qu’expliqué tout au long de l’ouvrage.





La section Fanarts est le point d’orgue du livre, symbolisant le lien fort entre le studio et sa communauté.



 



 



 



La collection The Heart of : une porte d’entrée dans les univers vidéoludiques



 



 



 



Le peu de choses qu’il y aurait à dire concernant les manques de cet ouvrage concernent la partie « Univers », axée sur l’histoire du jeu. S’agissant d’un jeu au scénario cryptique, ce livre aurait été l’occasion d’expliciter et approfondir cet aspect du jeu, en donnant des clés d’interprétation. Or, si les éléments de scénario disséminés dans les salles secrètes du jeu sont évoqués, rien n’est livré ici au lecteur : le mystère autour de l’histoire de Dead Cells est conservé. Titre propice à l’élaboration de nombreuses théories, il aurait pu être intéressant d’en évoquer quelques-unes en analysant leur pertinence par rapport aux éléments offerts par le jeu.



 



Dans la partie « Décryptage », Exserv reprend la formule d'une bande-annonce du jeu intitulée « Kill. Die. Learn. Repeat. », nous faisant découvrir toute la saveur de l’expérience de jeu proposée par Dead Cells. Cependant, ce plan laisse peu de place à l’envie qu’a alors le lecteur de voir l’auteur déborder dans son récit, ce qui est tout simplement symptomatique de la qualité d’écriture : si le propos n’était pas intéressant, le texte tel que proposé suffirait, mais il est ici presque dommage de ne pas pouvoir se plonger plus loin dans le jeu de Motion Twin.



 



Et c’est finalement là tout l’équilibre de cette nouvelle collection : avec juste ce qu’il faut de présentation et d’analyse, les ouvrages The Heart of s’annoncent comme des lettres d’amour au jeu vidéo dans tous ses aspects, qu’il s’agisse de graphismes, de gameplay ou de narration. Cette passion presque palpable est alors une véritable invitation à découvrir les jeux, et nous avons hâte de découvrir quel sera le prochain ouvrage de cette nouvelle collection qui commence sur les chapeaux de roue.





La maquette graphique du livre est très soignée et équilibre parfaitement les artworks et le texte.


Ninja confirmé
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 467
Inscription : 20 Mai 2018, 16:14
Localisation : Un monde
Titre: Chasseur de Rêves

Re

Message par Greed Lavare » 07 Mars 2019, 18:57

Franchement sympa ; ça me donne envie de mettre le nez dedans ^^

Retour vers Chroniques Écrites

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité