Dossier : Ils nous prennent pour des gogoles shootés

Tout ce qui se rapporte à l'actualité du jeux vidéo
Maître Ninja
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 1084
Inscription : 23 Septembre 2011, 18:59
Localisation : Gotham Cité
Titre: Rédacteur d'un des pendants

Dossier : Ils nous prennent pour des gogoles shootés

Message par Dronfax » 04 Mars 2015, 16:01

Ce titre, tirée d'une "punchline" du morceau Suicide Commercial (du rappeur Lino), résume assez bien ce qu'un grand nombre de personnes pensent du gamer. Et bien que ce terme de "gamer" soit sujet à débat, c'est celui qui sera utilisé tout au long de cet article. Par le terme "Gamer", il est sous-entendu toute personne ayant une pratique régulière du jeu vidéo et étant capable de reconnaître un tant soit peu la culture vidéoludique. En d'autres termes, le gamer moyen. Mais tentons d'entrer dans le vif du sujet.

On peut remarquer que, de plus en plus, être geek devient plus ou moins cool. T-Shirt et bonnet affichant GEEK en gros, vulgarisation de certaines technologies accessibles pour tous et toutes, le geek tel qu'on le connaît aujourd'hui, devient presque classe, sort et ne pèse plus 200 kilos. Parfois il a même une vie sociale, voire une petite amie ! Mais si il y a des améliorations, tout n'est pas rose au pays de Mario et Sonic. Effectivement, le gamer est, encore et toujours, sujet à des controverses assez gênantes. Preuve en est de cette récente pub de prévention contre la dépendance.

 









Outre le fait, que l'on y voit le Jeu Vidéo comme un simple produit addictif, on ne peut que remarquer être rangé dans la même catégorie que des toxicomanes. Et si cette campagne de prévention à tout de même la gentillesse de casser quelques clichés, à l'exemple du geek "gros porc sale et esseulé", il fait bien de rappeler qu'ils sont toujours présents dans l'imaginaire collectif, ce, principalement à cause d'un manque d'implication des moins renseignés, prêt à avaler tout ce que Claire Chazal voudra bien dire à ce sujet.

Cette campagne, à la fois bienveillante mais pourtant insultante au possible, nous permet d'aborder la question de la différence entre le JV en tant que produit de consommation et ce même JV en tant que produit culturel. Un produit culturel que beaucoup n'hésitent plus à revendiquer et qui n'est pas toujours facilement compréhensible.

Explications : vous prenez un livre, ou un film. Va-t-on dire d'une personne lisant beaucoup, voire excessivement, que c'est une droguée ? Va-t-on lui demander d'appeler un certain numéro, histoire de l'aider à décrocher ? Non, un livre est considéré comme porteur de culture, et ce n'est pas grave si l'on achète alors trois fois plus de livres que l'on arrive à en lire.

Mais ce coup de gueule ne sert à rien si aucun joueurs ne s'en plaint, comment sortir de ce cliché persistant si personne ne fait la démarche de pousser à la réflexion ? Et pour l'instant les joueurs sont minoritaires à avoir eu cette prise de conscience, peu sont les joueurs à se demander "Pourquoi nous prend-on pour des attardés ?", trop occupés à se plaindre que leur jeu préféré ne tourne pas en 1080p/60 FPS sur leur console préférée. Or, nous sommes les premiers concernés, et nous devons montrer que le jeu vidéo est un média aussi intelligent que le cinéma et la littérature et que la pratique du JV n'empêche aucunement d'avoir une constitution physique et mentale normale.

Soyons franc, tout n'est pas noir, il y a une grosse évolution des mentalités, et quoi qu'en disent les détracteurs du casual gaming, le développement et la banalisation de jeu comme Candy Crush ou autres poussent de plus en plus de gens à revoir leur point de vue sur le JV, ce consciemment ou pas. De plus, le but de ConsoleFun n'est absolument pas d'agir comme certains autres sites spécialisés, à partir en bataille dès que quelqu'un dit quelque chose de travers sur le jeu vidéo. Preuve en est de l'épisode Jean-Luc Mélenchon, qui s'est fait incendier alors qu'il n'avait rien dit de répréhensible.

Tout ne peut être dit ici, car il est important que chacun puisse réfléchir à ces propos, et s'impliquer ou non dans le développement de la vision du jeu vidéo dans la société. Cependant, nous vous conseillons ces quelques liens plus ou moins en rapport avec le sujet, qui proposent un point de vue différent sur le jeu vidéo : un épisode de l'émission Merci Dorian à propos de la narration, le 3615 Usul sur les jeux vidéo, ainsi que le site de l’Écriture Vidéoludique, une revue abordant le jeu vidéo d'une façon nouvelle. 



Sur ce, prenez soin de vous, et n'oubliez pas de vous amuser et de vivre votre passion tout en la partageant !


Image Image

Administrateur
Avatar de l’utilisateur
Message(s) : 12575
Inscription : 26 Mai 2009, 12:58
Localisation : Les ténèbres
Titre: Fondateur de ConsoleFun

Re: Dossier : Ils nous prennent pour des gogoles shootés

Message par Titiboy » 05 Mars 2015, 08:06

Très bon article !!!

Bravo Dronfax.

Retour vers News de jeux vidéo

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)